February 28, 2015

ART SOUTERRAIN provokes outrage in Montreal

February 26 2015

Monsieur Frédéric Loury
directeur général et commissaire
Art souterrain, Montreal

This year Art souterrain chose the theme « Security, what’s left of our spaces of freedom » and Israel as guest of honour. Congratulations, what an amazing choice! Israel is indeed the great international expert on issues of « security », no other state is as qualified. Its main practice is to destroy the Palestinians’ security, when not throwing them in jail or killing them. Strangely, not a hint of irony can be detected in your statements to the media or to the public. One must be soaked in cynicism to associate the State of Israel with such an event, considering its systematic brutality towards the Palestinians: bombing operations on Gaza and its captive population, military occupation of the West Bank including through the illegal settlements; in few words, a permanent state of siege that deprives locals of all their rights: freedom to move, health, education, housing, food, water, work, land.

As exhibitors, it was with a sense of surprise and outrage that we discovered the collaborative relationship between Art Souterrain and the Consulate of Israel, when reading Le Devoir.

Responding to the Palestinian call in support of the BDS campaign (Boycott, Divestment, Sanctions), we demand that the short film « A Day in Palestine » be pulled from the exhibition. We refuse the payment of 50$ each (through Videographe).

We do not oppose being associated to Israeli artists, but we can’t co-exist with activities financed by the government of Israel.

We do not want to participate in your activities, be they ‘playful’ - as you say - or not, because your association with the Consulate of Israel attributes prestige to a State guilty of war crimes, of violating international law, of applying apartheid policies inside its own borders and in the occupied territories.
We invite all artists, teachers, students, researchers, athletes, and the organisations that represent them and employ them, to join the BDS campaign.

We are asking for an answer from Art Souterrain.

Signed,
Mary Ellen Davis, Will Eizlini, Jose Garcia-Lozano
www.maryellendavis.net




* * *

VJI-IJV Montréal : Voix juives indépendantes - Independent Jewish Voices

IJV strongly opposes/condemns the association of Israel with the Art Souterrain exhibit. It is outrageous for a state that suppresses the rights of Palestinians, that continues to violate UN resolutions, and that views "security" as installing an apartheid wall that prevents access to schools, work, and medical care for those living in the West Bank to be considered as worthy of honor. True security means that there are full liberties for all, and not the imposition of a militarized discrimination of many.

* * *

PAJU (Palestiniens et Juifs Unis):
Monsieur Frédéric Loury,
directeur général et commissaire
Art souterrain

C’est avec un certain étonnement que nous avons appris de votre décision  d’inclure Israël comme invité d’honneur sur le thème de « Sécurité, que reste-t-il de nos espaces de liberté ». Au nom de la sécurité de l’État, le gouvernement d’Israël a construit un système d’apartheid, dont les civils palestiniens sont les victimes, à l’intérieur de l’occupation illégale des territoires palestiniens qui dure depuis des décennies.

Pendant l’été de 2014, Israël a lancé une attaque meurtrière contre les Palestiniens à Gaza durant laquelle  2 000 Palestiniens ont été tués dont 70% furent des civils, parmi eux des centaines de femmes et d’enfants, cela au nom de la sécurité de l’État d’Israël. Un certain nombre de quartiers à Gaza ont été entièrement détruit.  Israël a lancé une attaque similaire contre Gaza en 2008 avec des conséquences aussi néfastes.

Ça fait 8 ans que Gaza est sous blocus et sa population est affamée et assoiffée. Cisjordanie est une prison au ciel ouvert et Gaza est le plus grand camp de concentration dans le monde. Que reste-il des espaces de liberté des Palestiniens, monsieur Loury? Eh bien, pratiquement rien!

Sachez que 700 artistes de conscience au Royaume Uni ont pris la décision de lancer un boycott culturel contre Israël (http://www.thenational.ae/opinion/comment/as-the-us-and-europe-turn-away-israel-looks-to-asia) et voila que vous et Art Souterrain se font complices d’un état qui pratique un système de ségrégation des plus déshumanisants contre un peuple voisin sans défense qui subit toutes sortes de supplices et humiliations depuis presque 67 ans!

Nous, membres de Palestiniens et Juifs Unis (PAJU), dénonçons cette complicité honteuse et nous allons exhorter le public à éviter votre exposition.

Bruce Katz
Palestiniens et Juifs Unis
le  25 février  2015

* * *

Coalition BDS-Québec:
Montréal, le 25 février  2015

Monsieur Frédéric Loury, directeur général et commissaire
Et toute l’équipe d’Art souterrain Montréal

Nous sommes une coalition de groupes et d’individus de la société civile québécoise impliquée dans une campagne internationale de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS)  contre l’État d’Israël et ses violations systématiques du droit international envers le peuple palestinien…. depuis  1948 !

Nous sommes profondément indignés et révoltés contre votre décision de faire d’Israël votre invité d’honneur à Art souterrain, en particulier avec une thématique telle « Sécurité, que reste-t-il de nos espaces de liberté ? ». S’il est un État qui a investi massivement, avec l’aide des États-Unis et du Canada, dans l’industrie de la sécurité pour détruire brutalement tous les « espaces de liberté » des Palestiniens et Palestiniennes, c’est bien Israël.

Vous et votre équipe ne pouvez pas ne pas savoir ! Vous êtes très certainement au courant de la dernière et cruelle agression militaire d’Israël envers la population de Gaza pas plus tard qu’en juillet et août derniers. Vous savez qu’Israël occupe et colonise la Palestine depuis des décennies en toute impunité. Vous savez qu’Israël pratique une politique d’apartheid que des grands « connaisseurs » de l’apartheid, Nelson Mandela et Desmond Tutu, ont vigoureusement dénoncée.

Votre geste fait partie de la stratégie d’Israël qui ne rate pas une occasion de « revamper » son image dans le monde en contribuant au financement d’événements culturels.  Vous vous en faites le complice. Nous avions déjà bien assez du premier ministre Harper, le « plus meilleur ami » d’Israël sur la scène internationale comme source de honte pour tous les Canadiens et Canadiennes.

Enfin vous n’ignorez pas qu’un nombre sans cesse croissant d’artistes à travers le monde, y compris en Israël même, invitent leurs concitoyennes et concitoyens à soutenir la campagne BDS pour forcer Israël à respecter les droits du peuple palestinien. Ces artistes veulent contribuer  à ce qu’Israël restitue à ce peuple  ces « espaces de liberté » qu’il lui a usurpés illégalement par la force des armes et l’industrie de la sécurité.  Nous saluons le geste courageux et solidaire des artistes Mary Ellen Davis, Will Eizlini, Jose Garcia-Lozano qui  ont pris la décision de se retirer de l’événement.

Tous ces artistes contribuent ainsi à soutenir le peuple palestinien dans sa longue lutte pour la justice, la liberté et la paix. Nous vous invitons à en faire autant.

Sabine Friesinger et Lorraine Guay
Pour la Coalition BDS-Québec